Biographie

numeriser0004-0aaa3Je suis né à Paris en 1961. J’ai passé toute mon enfance et mon adolescence à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) dans ce qu’on appelait à l’époque la « banlieue rouge ». Ma grand-mère habitait depuis toujours dans le quartier de la gare et nous dans le centre près de l’ancien cimetière où reposait mon grand-père. Je suis le second d’une famille de trois garçons.

 

Mon HLM avait une vue imprenable sur le cimetière.

numeriser0006-0dde2

 

Je suis allé à l’école Henri Wallon avant de rejoindre le collège-lycée Romain Rolland d’Ivry.

numeriser0003-035bf

En terminale

Après le bac, j’ai suivi des études d’instituteur à l’Ecole Normale de Melun en Seine-et-Marne. Je suis ensuite parti enseigner deux ans dans un lycée turc à Ankara comme professeur de français langue étrangère. De retour en France, je me suis installé à Paris puis à Lognes dans la ville nouvelle de Marne-la-Vallée où j’ai enseigné pendant près de trente ans. Je suis le père de jeunes adultes.

Comment je suis devenu écrivain. J’ai toujours aimé raconter des histoires. Enfant, je fabriquais des « livres » que j’illustrais. A l’adolescence, j’ai créé quelques spectacles de marionnettes dans des centres de vacances ou pour des goûters d’anniversaire. Au lycée, j’ai écrit des sketchs et des pièces de théâtre. De retour de Turquie, j’ai envoyé mon premier roman à tous les éditeurs de Paris. Comme personne n’a voulu de mon « oeuvre », je me suis un temps résigné à n’écrire que pour moi. Puis grâce à mes enfants et grâce à mes élèves, j’ai découvert la littérature pour la jeunesse et j’ai décidé de tenter de nouveau ma chance. Il a fallu cinq ou six ans et autant de manuscrits pour qu’une éditrice s’intéresse à moi. C’était en 2004. Depuis, je publie un livre par an.

Ma vie a changé avec la parution de Méto qui a été traduit dans une dizaine de langues et qui s’est vendu à des dizaines de milliers d’exemplaires. J’ai enseigné à mi-temps durant quatre ans avant d’abandonner l’enseignement en septembre 2015.